Contexte physique

Le département de Maine-et-Loire possède des caractéristiques physiques spécifiques géologiques et topographiques.

Retrouvez les caractéristiques du climat et de la pluviométrie.


Géologie

Le territoire angevin est un territoire de rencontre entre deux entités géologiques distinctes : à l’Ouest, le Massif armoricain et le Bassin parisien à l’Est. La zone dépendante du massif armoricain est formée de terrains cristallins ou métamorphiques (granites et gneiss) et de formations sédimentaires anciennes (Paléozoïque) fortement plissées (schistes). Cet ensemble s’enfonce à l’est sous les terrains plus récents du Bassin parisien des ères secondaires et tertiaires continues de calcaires, sables, grès, faluns…

A ces deux entités géologiques se superpose un troisième ensemble qui mérite d’être considéré à part : il s’agit de la vallée de la Loire qui traverse le département d’Est en Ouest constituée de terrains alluvionnaires récents.

Pour en savoir plus, consultez le contexte géologique.

Relief

Partagé entre le Bassin parisien  et le Massif armoricain, le Maine-et-Loire se caractérise par des altitudes plutôt modestes oscillant entre 10 m et 210 m. L’opposition topographique la plus marquée s’ordonne entre le sillon alluvial de la Loire et les plateaux voisins et quelques lignes émergents de la topographie :

  • Les coteaux du Layon, ressaut d’une trentaine de mètres et leur prolongement, la Corniche angevine,
  • Les rebords des plateaux du Baugeois et du Saumurois entaillés par la Loire,
  • La colline des Gardes, point culminant du département à 210 m.

Malgré cette douceur des reliefs, l’Anjou cultive la variété des paysages en raison de ses spécificités géologiques et de sa richesse hydrographique.

Carte du relief de Maine-et-Loire - agrandir l'image - Document .pdf - Nouvelle fenêtre

Climat et pluviométrie

Le territoire du Maine-et-Loire est soumis à un climat de transition, entre le climat océanique des régions proches de l'océan et un climat continental plus marqué sur la Touraine. D’où une certaine douceur du climat, avec des températures extrêmes relativement peu fréquentes, particulièrement le long de la Loire. Les sols plus clairs entre Layon et Saumur amènent des températures plus élevées favorables à la vigne.


Les perturbations océaniques apportent la pluie venant de l'Ouest, qui arrose en premier lieu les régions de bocage, les Mauges et le Segréen. Le relief plus marqué des Mauges provoque une accentuation des précipitations (total annuel de l’ordre de 840 mm de pluie), tandis que plus à l'Est les nuages donnent des précipitations plus réduites sur le Layon et le Saumurois (moins de 600 mm/an). Cependant, les orages d’été peuvent parfois être assez violents sur cette partie plus continentale.

(source : Météofrance - centre départemental du Maine-et-Loire)

Pour des informations plus précises sur la station de Beaucouzé (pluviométrie, ensoleillement, température), vous pouvez consulter le site de Météofrance.

 

Haut de page