Loire

Sélectionner un bassin versant dans la liste :

Le bassin de la Loire, fleuve le plus long de France s’étend sur 115 000 km². La Loire d’une longueur de 1 012 km traverse le département du Maine-et-Loire sur 94 km.

Les principaux affluents sont décrits dans les autres fiches bassins et ne sont pris en compte ici que les petits affluents : La Romme, La Divatte, Les Robinets, le Ruisseau des Moulins et la Thau.

Le bassin de la Loire en Maine-et-Loire pour la partie en aval du Marillais fait l’objet du SAGE Estuaire de la LoireOpens external link in new window tout comme la Divatte et le ruisseau des Robinets.

Les bassins de la Thau et du Ruisseau des Moulins sont intégrés au SAGE Evre, Thau et St-DenisOpens external link in new window.

La Romme appartient au bassin versant de la Loire qui ne fait pas l’objet de SAGE sur cette partie.

 

Caractéristiques de la Loire :

La  Loire, le plus grand  fleuve français a une longueur totale de 1 012 km (dont 94 km en Maine-et-Loire) avec un bassin versant de 115 000 km2  et une pente moyenne de 0,21‰.

En Maine-et-Loire, le régime hydrologique de la Loire est soutenu en période d’étiage par les apports amont des barrages de Naussac et Villerest. Ainsi, le QMNA5 de la Loire à la station hydrométrique de Montjean est passé de 127 m3/s à 150 m3/s.
Ces dernières décennies on a pu observer une augmentation de la pente, l’accélération des vitesses d’écoulement et l’abaissement de la ligne d’eau dus aux anciennes extractions importantes de granulats. Avec la fin des extractions de granulats du lit mineur, on observe une tendance à la stabilisation de la ligne d’eau d’étiage mais ce phénomène récent reste à confirmer. Les berges sont préservées et la végétation de bordure équilibrée hormis dans les secteurs urbains. De nombreuses annexes hydrauliques (boires) sont en cours de réhabilitation. Les bras de Loire sont entretenus pour favoriser la remobilisation du sable au moment des crues afin de contribuer au rehaussement de la ligne d'eau.

La Loire est utilisée pour la production d’eau potable avec l’existence d’une prise d’eau aux Ponts-de-Cé et de 14 captages ou champs captant dans la nappe alluviale.
La Loire sert également pour réalimenter l’Authion avec des prélèvements autorisés en situation normale (débit de la Loire supérieur à 150 m3/s à Montjean) pour 2,8 m3/s en Maine-et-Loire et 0,5 m3/s en Indre-et-Loire.
La pêche est importante avec les pêcheurs aux lignes, les pêcheurs amateurs aux engins et filet et les pêcheurs professionnels. Une navigation de loisirs demeure encore sur la Loire.

Caractéristiques de la Divatte :

La Divatte à Barbechat (photo : A. Moreau – CC du canton de Champtoceaux)

La Divatte, affluent de la Loire en rive gauche à l'amont de Nantes, s'étend sur un bassin versant de 105 km2. Avec ses 35 km de long environ et une pente de 2,8 ‰ c'est une rivière relativement dynamique. Elle forme par ailleurs la frontière entre les départements de Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire sur les 2/3 de sa longueur depuis sa confluence avec la Boire d'Anjou.
Protégé par une vallée encaissée, le lit de la Divatte est assez bien préservé et ne présente que quelques secteurs recalibrés sur les parties amont et aval. Son réseau d'affluents de plus de 50 km est nettement plus dégradé.
Sur l'intégralité du linéaire de la Divatte, il reste 5 ouvrages en travers du lit qui entrainent un ralentissement des écoulements et posent encore des difficultés au regard de la continuité écologique. Les ruptures d'écoulements et assecs caractérisent souvent le fonctionnement de ce cours d'eau en fin de période estivale.

La pêche de loisirs y est peu développée.

Caractéristiques de La Romme :

La Romme à St-Augustin-des-Bois

La Romme est une rivière d’une longueur totale de 23 km avec un bassin versant de 217,6 km2 et une pente moyenne de 2,3 ‰. Son principal affluent est l'Auxence.


Affluent rive droite de la Loire, la Romme circule dans un environnement encaissé et forestier. Le lit et les berges sont uniformes sur la partie amont du cours jusqu’à Bécon-les-Granits et le cours est plus naturel en aval. A partir de Champtocé-sur-Loire (boire de Champtocé), le cours d’eau est sous l’influence de la Loire.

La pêche de loisirs est pratiquée sur la partie aval (boire de Champtocé).

Caractéristiques des Moulins :

Le Ruisseau des Moulins au Moulin de Chateaupanne
Le Ruisseau des Moulins à Montjean-sur-Loire

Le ruisseau des Moulins est un cours d’eau d’une longueur totale de 8,5 km et avec un bassin versant de  65 km2.

Aucun usage n’a été recensé sur ce cours d’eau.

 

Caractéristiques des Robinets :

Le Ruisseau des Robinets à Liré (photo : A. Moreau – CC du canton de Champtoceaux)

Le ruisseau des Robinets est un cours d’eau d’une longueur totale de 11,7 km et avec un bassin versant de 36 km2 de surface.

Le lit et les berges sont préservés sur les portions encaissées. Des recalibrages dans les années 80-90 ont été réalisés sur les ruisseaux de têtes de bassin. Le niveau du cours d'eau en aval est sous influence du niveau de la Loire. Un ouvrage principal est recensé sur son cours.

La pêche de loisirs est pratiquée sur la partie aval (boires de Drain).

Caractéristiques de la Thau :

La Thau, affluent de la Loire en rive gauche s'étend sur un bassin versant de 72 km2. Ce cours d'eau d'une longueur de 12 km et de 0,5 ‰ de pente est très fréquemment sous influence de la Loire. La partie aval est constituée de prairies humides entre le coteau et la levée de Montjean-sur-Loire mais la vallée présente des problèmes d'assèchement.
L'irrigation y est importante avec de nombreuses réserves d'eau. La pêche de loisirs y est peu développée.

Mesures réglementaires :

  • Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles Inondations liés aux crues de la Loire dans le val du Louet et confluence de la Loire et de la Maine (arrêté préfectoral du 9 décembre 2002), dans les vals de Saint‐Georges, Chalonnes‐sur‐Loire et Montjean-sur-Loire (arrêté préfectoral du 15 septembre 2003) et dans les vals du Marillais et de la Divatte (arrêté préfectoral du 22 mars 2004).
  • Zones sensibles à l’azote et au phosphore définies en application de la directive européenne du 21 mai 1991 relative au traitement des eaux résiduaires urbaines (arrêté du préfet coordonnateur du bassin Loire Bretagne du 9 janvier 2006).
  • Classement en captage prioritaire du captage de Fontevraud.
  • Arrêté préfectoral du 2 juillet 1996 sur la maîtrise des rejets issus des activités viticoles sur le bassin versant du Louet.
  • Arrêté préfectoral du Maine-et-Loire du 15 juin 2010 interdisant l’application de produits phytopharmaceutiques à proximité des milieux aquatiques.
  • Arrêtés de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) déterminant les périmètres de protection des captages ou champs captants suivants : Montjean‐sur‐Loire, Chalonnes‐sur‐Loire, Champtoceaux, Gennes, La Bohalle, Le Thoureil, Les Ponts‐de‐Cé, Montsoreau, Rochefort‐sur‐Loire, St‐Georges‐sur‐Loire, St‐Martin‐de‐la‐Place, St‐Rémy‐la‐Varenne et Saumur.
  • Arrêtés de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) déterminant les périmètres de protection des prises d’eau en Loire aux Ponts-de‐Cé.
  • Arrêté du préfet coordonnateur du bassin Loire-Bretagne du 10 juillet 2012 relatif au classement en liste 2 des cours d'eau, tronçons de cours d'eau ou canaux classés au titre de l'article L.214-7 du code de l'environnement. Sont concernés la Divatte du pont de la RD 763 jusqu'à la confluence avec la Loire et le Louet de la jonction amont avec la Loire (commune des Ponts-de-Cé) jusqu'à la jonction aval avec la Loire (commune de Chalonnes-sur-Loire).

Pour les données du bassin actualisées, retrouvez le guide complet dans l'ESPACE DOCUMENTAIRE → Cours d'eau.

Haut de page